M_Bar_Luco

Photo Thierry Van Biesen

Alors que les Jeux Olympiques de Rio battent leur plein, nous sommes fiers de vous annoncer que nous sponsorisons la star française du Taekwondo, M’Bar N’Diaye. Après une année pleine de succès, c’est bien simple, notre champion vise la médaille d’or !

M’Bar a trouvé sa vocation à 18 ans après avoir essayé l’escrime, le football et le handball. Très rapidement, il se fait remarquer par la sélection française et commence à s’entraîner à l’INSEP (Institut National du Sport, de l’Expertise et de la Performance).

Il se remémore son premier grand rendez-vous avec émotion :

“C’était ma première compétition. J’ai fait quatre combats, j’en ai gagné trois par KO et j’ai battu une ceinture noire !”

Jusqu’en 2011, il fait partie de l’équipe nationale française et devient triple champion de France (2013, 2014 et 2016), Vice champion d’Europe en 2015 et est sacré champion des World Military Games en 2015.

Quand on lui demande qui sont ses adversaires particulièrement dangereux à Rio, il nous répond :

“Tout le monde est fort. Ces athlètes ont du talents et ont gagné leur place jusqu’ici, tous doivent être pris au sérieux.”

L’actuel favori des bookmakers est l’ Uzbek Dmitriy Shokin, mais les deux athlètes restent au coude à coude. Certains disent que M’Bar a l’avantage grâce à son équilibre entre, d’une part un éventail technique des plus larges et d’autre part son extraordinaire discipline.

Sa capacité de conjuguer habileté technique et intelligence est un point fort que son coach Jessie Van thuyne souligne depuis des années. Jessie est un maître extrêmement expérimenté qui communique son enthousiasme pour le sport avec passion.

Le Taekwondo est l’art martial le plus ancien au monde, il existe depuis plus de 2000 ans. Très impressionant à regarder par son style aérien, ses hauts coups de pieds retournés, ses blocs et ses coups de poing, qui contrastent particulièrement avec les disciplines au sol telles que le judo.

La citation emblématique de Mohamed Ali “ Vole comme le papillon et pique comme l’abeille” est particulièrement pertinente dans la mesure où, pour gagner, l’on a besoin de bien plus que simplement de la force. Cet art martial avant tout défensif requiert de l’exigence, de l’intelligence, et de la surprise.

A propos du Taekwondo :

  • Le mot Taekwondo se traduit comme “l’art de coup de pied et du coup de poing”, Tae = “Coup”, K’won = “Poing”, Do = “Art”.
  • Les apprentis doivent intégrer et respecter cinq principes au quotidien : courtoisie, intégrité, persévérance, contrôle de soi et esprit indomptable.
  • Shijak! (signifiant “départ” en coréen) est le mot crié au début de chaque match par l’arbitre.
  • Il est le plus rapide des arts martiaux, avec des coups pouvant atteindre une vitesse de 240 km/h (presque aussi rapide qu’un TGV !).
  • Durant les compétitions interdisciplinaires, le Taekwondo est toujours gagnant.
  • 70 millions de personnes pratiquent le Taekwondo, parmi lesquels on compte 4 millions de ceintures noires.

Espérons qu’une bonne performance de notre champion aux Jeux Olympiques de Rio pousse encore plus de personnes à pratiquer ce sport exaltant. Le Taekwondo ne permet pas seulement d’améliorer sa force physique, mais aussi de créer un équilibre harmonieux entre l’âme, le corps et l’esprit.

Vous pouvez suivre le parcours de M’Bar dans la catégorie des plus de 80kg ici : https://www.rio2016.com/fr/taekwondo

Shijak !