Pourquoi l’australien a fait son stage chez la start-up parisienne Ooshot ?

Une journée maussade en Janvier 2017, je me trouvais dans la salle d’expositions de mon école, l’EM Strasbourg, en train d’essayer de trouver le courage de parler aux directeurs des ressources humaines d’une soixantaine d’entreprises au salon des stages. Je me suis dit que, puisque mes études étaient spécialisées en Business International, je devais postuler auprès des grandes entreprises internationales – entreprises de grands noms et impressionnantes sur mon futur CV. Je me suis présenté devant chaque entreprise qui m’a plu, et puisque je suis australien, j’ai demandé à chaque directeur au visage de marbre s’ils avaient besoin d’un anglophone pour le suivi des projets internationaux.

A ce moment-là une affiche m’a attiré l’œil – une énorme photo par Luke J Albert et le logo Ooshot. Le design était audacieux mais propre, contemporain mais taquin. J’étais intrigué. Je me suis assis devant Thierry Maillet, qui – remarquant que je suis étranger, s’est présenté comme « le seul vrai parisien chez Ooshot ». Effectivement il ressemblait à un parisien – habillé en lunettes rondes, chaussettes vives, et dignité. J’ai senti toute suite qu’Ooshot était unique parmi les entreprises présentes.

Deux mois plus tard, je me lançais dans la vie Parisienne et son style de vivre à 100%, travaillant dans l’équipe Ooshot – une équipe jeune, vigoureuse et fun. Je me trouvais avec un mélange de projets divers, et j’apprenais beaucoup. En effet, je me suis habitué aux procédures du business, aux dynamiques de l’équipe et à l’ensemble des logiciels nécessaires. Pendant les six mois du stage, j’ai eu l’occasion de gérer des offres des clients internationaux, de créer des nouveaux partenariats avec des plateformes digitales, ainsi que de contribuer à la gestion quotidienne des clients réguliers. J’ai également supervisé une étude sur le Offshoring des photographies e-commerce.

irina-werning-chini-photographers

Travailler dans la petite équipe d’une start-up est une opportunité formidable qui accompli trois objectifs uniques. Grâce à un petit environnement d’efficacité, chaque membre de l’équipe doit devenir plus polyvalent afin de travailler sur une grande variété de taches. Chaque membre doit mettre du sein à chaque étape car le succès de la société compte sur des résultats d’une haute qualité. Enfin, chaque membre doit assumer un niveau de responsabilité et initiative tant qu’il doit apprendre devenir quasiment le manager de soi.

 

Bien que mon premier stage aurait pu se transformer facilement en stage de cafés et de photocopies, j’ai conclu mon stage chez Ooshot avec une expérience plus diverse dans différents domaines du business, ce qui a été finalement beaucoup plus authentique et précieux pour ma carrière dans le futur, et ce qui m’a donné des outils plus utiles qu’un grand nom sur mon CV.

Jason Benson
EM Strasbourg

 

© Photo : Irina Werning